Le graphisme à outrance fera l'objet des prochains tableaux.

Il s'agit des pigeons de la rue Malirat, une manière de retrouver une certaine liberté.

Ces détestables volatiles auraient-ils des pouvoirs cachés?